Association Historique du Pays de GRASSE Grasse Centre Historique - Photo : Alain Sabatier / Archives Municipales de Grasse

Le mot du président


(Grasse, le 2 mai 2017)

Chers amis et adhérents,

3 octobre 1940 : promulgation du Statut des juifs

Interdiction d'occuper des postes dans la fonction publique et fonctions d'influence, aggravé par la loi du 2 juin 41 par l'impossibilité d'oeuvrer dans les domaines économiques: promulgués par Vichy, sans demande de la part des autorités allemandes.

Y avait-il ou non des camps d'internement à Gurs, Rivesaltes, les Mille, Sisteron ou Lyon? C'était des camps de regroupement avant le voyage vers Drancy puis Auschwitz... Et puis il ne faut pas oublier les camps en AFN : Djenen Ben Rzeg en Algérie et Aïn Beni Mathar au Maroc et quelques autres...
Il y a eu des rafles en zone sud avant l'occupation par les allemands grâce aux fichiers établis par Vichy ( Lyon, Toulouse, Nice, Marseille...). L'Etat Français est bien en synergie avec le Reich par conviction et au moins par lâcheté.

Le Négationnisme pourrait faire rire s'il n'était pas sinistre.

Des tonnes de preuves, archives, témoignages au procès de Nüremberg, seraient erronés, les juges auraient été trompés... Les témoignages de Geneviève Anthonioz De Gaulle et de Marie Claude Vaillant Couturier, la première sur Ravensbrück, la seconde sur Birkenau seraient aussi erronés à propos des expériences pseudo-médicales sur les enfants, l'extermination des juifs, tziganes, politiques, et nous pourrions citer des milliers d'autres témoins... ainsi que le procès Eichmann etc.

Enfin peut-on se prévaloir du général De Gaulle ?

sans considérer qu'il fut l'illustre Résistant que l'on sait, peut-être le plus important entre 40 et 44 (est-ce un parti pris ?), dont sa soeur Marie Agnès, ses frères Xavier, Jacques et Pierre, tous vrais résistants, ont combattu pour la Liberté et la Démocratie au péril de leur vie et de leur propre liberté ? A-t-on le droit de s'en prévaloir losrqu'on a été proche voire de ses ennemis ...? Je crois qu'on ne peut pas dire n'importe quoi ni l'accepter.

Rémi Krisanaz - 2 mai 2017 -

Fermer la fenàªtre

Pour compléter et approfondir: